La santé

Les hôpitaux

Les ehpa

Le secteur privé

Un clic sur l’image de votre choix pour accéder à la rubrique correspondante

La santé est une des premières préoccupations des citoyens.
L’offre de soins se réduit pour toutes les catégories d’âges.
Il y a de moins en moins de médecins dans les villes, et plus particulièrement de spécialistes.

Dans le même temps les établissements privés se développent, les grandes sociétés et les banques investissent dans “ l’or gris“ (en références aux cheveux grisonnants) dont le rendement financier est particulièrement juteux, on parle de 25 % de profit (dans un établissement privé c’est 3.500 € par mois et dans le public 2.500 €).

Cette situation est le résultat des politiques de santé mises en œuvre par Mme Bachelot (M. Sarkozy), Mme Touraine (M. Hollande) et se poursuivent aujourd’hui avec Mme Agnès Buzyn ministre de la santé de M. Macron.

Les conséquences pour chacun d’entre nous.

 

  • C’est la fermeture de l’hôpital gériatrique Adélaïde Hautval (ex-Richet) à Villiers le Bel avec 470 lits et un personnel de 700 personnes- C’est la réduction du nombre de lits à l’hôpital de Gonesse, 940 auparavant, et 640 dans le nouvel hôpital.
  • C’est la construction de deux EPHAD privés à Villiers le Bel et à Sarcelles avec la fermeture des établissements publics notamment le “cèdre bleu“ dans cette ville.
  • Ce sont de longues attentes aux “urgences“ de l’hôpital de Gonesse et des semaines, voire des mois, pour un rendez-vous avec un spécialiste.
  • C’est un remboursement de la sécurité sociale réduit pour les malades.

L’action unie de tous les citoyens est le seul moyen pour mettre un terme à cette politique libérale où la Santé est traitée comme une marchandise.

ultricies quis, Praesent nunc at in suscipit Donec