Le compteur Linky

Partout dans le monde, la consommation et la production d’électricité subissent depuis peu des bouleversements profonds qui exigent une réorganisation du réseau tout entier. Celui-ci doit se moderniser, devenir beaucoup plus flexible, plus robuste aux aléas techniques, tout en limitant le gaspillage. Il évolue donc petit à petit vers un réseau intelligent bourré de capteurs et capable de s’autoréguler quasi instantanément.
Le compteur Linky ne constitue en définitive que le dernier maillon d’une chaine complexe, gérée par de nombreux acteurs désormais indépendants depuis que l’empire EDF a été démantelé par le pouvoir politique au début des années 2000.
Nous ne détaillerons pas les avantages pour Enedis en termes de gestion de réseau que représente le changement de 35 millions de compteurs, mais nous remarquerons que les 6 milliards d’euros réservés pour cette opération auraient pu être mieux utilisé !

Le programme Linky est un véritable désastre écologique : il consiste à détruire 35 millions de compteurs ordinaires en parfait état de marche et les remplacer par 35 millions de Linky qui nécessitent pour leur fabrication d’immenses quantités de matières premières et d’énergie.

L’opposition à ces remplacements de compteurs pour diverses raisons prend de l’ampleur à travers toute la France.
Les citoyens, les associations, les communes, les agglomérations se mobilisent.
Lors du conseil municipal du 26 septembre 2017, notre groupe est intervenu pour demander à Monsieur le Maire d’Ecouen de prendre un arrêté pour que les compteurs LINKY ne soient pas installés sur son territoire.

La réponse faite est : « La ville ne prendra pas d’arrêté, ou ne fera pas voter une motion pour que les compteurs LINKY ne soient pas installés sur son territoire par contre les administrés qui le souhaitent pourront individuellement refuser l’installation d’un compteur LINKY et pourront garder leur ancien compteur ».

Un clic sur l’image pour lire l’extrait du PV

Extrait PV du conseil municipal

L’aspect technique

Notre objectif n’est pas de faire une analyse technique de ce compteur Linky, ni de son intégration dans le réseau de distribution d’énergie.

Si vous souhaitez examiner l’aspect technique et réseau, nous vous invitons à parcourir attentivement l’excellente enquête disponible sur le site :

https://www.cpchardware.com/linky-fantasmes-et-realites/

Pourquoi nous opposer

Les militants anti-ondes sont parvenus à focaliser l’attention du grand public sur les aspects “santé” en occultant presque totalement les très importantes problématiques liées à la vie privée.
C’est particulièrement regrettable, car l’exploitation des données recueillies par Linky représente un eldorado pour de nombreuses sociétés commerciales ou un outil de « flicage » pour certains organismes.
Un exemple : la remontée automatique d’informations via Linky représente un formidable outil d’investigation pour les services de police et de gendarmerie. Nul besoin désormais de dépenser des fortunes en personnel pour la surveillance d’un suspect : non seulement ENEDIS peut savoir exactement quand vous étiez chez vous et quand vous n’y étiez pas, mais il peut également renseigner les forces de l’ordre (à 10 minutes près) dès que vous regagnez votre domicile. Ce genre de réquisition exige normalement l’accord d’un juge, mais voilà : depuis l’élargissement très conséquent des pouvoirs de police consécutif à l’état d’urgence, on peut craindre que cette alléchante possibilité ne soit exploitée en masse en échappant à tout contrôle. Et ni l’ADEME, ni la CNIL, ni ENEDIS ne pourront s’y opposer…
Afin de pouvoir s’opposer à ces installations vous trouverez ci-dessous deux dossiers complets à origine le cabinet ARTEMISIA. Ils comportent des lettres types.

Dossiers pour les particuliers

Dossier pour les communes

Sources :
https://www.cpchardware.com/linky-fantasmes-et-realites/
https://www.artemisia-lawyers.com/fran%C3%A7ais/publications-et-interventions/compteurs-linky
https://www.humanite.fr/compteurs-linky-pourquoi-le-courant-du-mal-passer-631832
Donec venenatis dolor risus. in ultricies non