Une soirée festive et combative !

La soirée des vœux de notre section a rassemblé vendredi 12 janvier plus d’une trentaine de camarades et de sympathisants qui ont partagé leurs vœux leurs espoirs, leurs colères.

Le débat ouvert par Bernard Vignes, conseiller municipal d’Ecouen, et Alain Feuchot notre nouveau secrétaire fédéral a porté sur l’avenir de nos communes dans le cadre des réformes territoriales initiées sous Sarkozy, Hollande et accélérées sous Macron.

Constat d’abord : le manque de respect pour nos élus(es) : l’absence de réponse à leurs questions, par exemple sur les dotations, sur l’état des structures sanitaires de notre territoire Ehpad et hôpital, sur les transports : ligne H et réseau de bus, sur les services publics comme la poste.

Alors incompétence ou calcul politique ? L’asphyxie financière de nos communes a été une nouvelle fois dénoncée ainsi que la volonté du pouvoir de transférer les responsabilités communales aux nouvelles structures ECPI, EPT, Métropoles….

En éloignant les citoyens des centres de décision locaux, en marginalisant les courants politiques les plus critiques et les plus constructifs .
La liquidation de la commune héritée de l’organisation territoriale de la révolution est programmée mais les résistances sont vives.

Qui pourra-t-on interpeller pour régler une question locale ?

Le débat a porté ensuite sur les transports, sur l’opposition à la desserte de la gare « Triangle de Gonesse » prévue pour EuropaCity sur la ligne 17 et qui coûterait au contribuable 600 millions d’Euros alors qu’il faut prendre trois bus pour se rendre d’Ecouen à l’hôpital de Gonesse !

Tous les participants ont convenu de prolonger l’action de nos élus(es) et la soirée s’est poursuivie autour d’un buffet dans une ambiance amicale.

Curabitur ipsum et, ante. Donec ut sed justo elit. libero Sed dapibus