La mobilisation des cheminot.e.s et de leurs organisations syndicales est légitime et juste.

Nous soutenons totalement leur mouvement de grève, porteur de progrès pour l’ensemble des populations et des territoires. Leur victoire est essentielle pour le service public, pour un aménagement équilibré du territoire et pour affronter les enjeux environnementaux et énergétiques du XXI siècle.

Elle l’est aussi pour les droits collectifs de tous les salariés.

Le gouvernement Macron cible le « statut » des cheminot.e.s dans le but de mettre en cause tous les statuts du travail, toutes les conquêtes sociales, dans le secteur privé tout autant que dans les services publics avec par exemple la santé indexée sur la rentabilité et la mise en place de la sélection à l’entrée de l’université.

diam commodo ut facilisis nec venenatis,